Vivre à Montréal

Langues

Montréal est une ville francophone et bilingue où le français côtoie harmonieusement l’anglais. En revanche, l’Université de Montréal est un établissement francophone et les cours y sont donnés en français.


Cours de langues et soutien linguistique

Quel degré de connaissance de la langue française faut-il pour étudier à l'UdeM? Quelles sont les exigences de base en français? Consultez les règlements et exigences linguistiques.

 

Programmes de 1er cycle

Tout candidat dont les études antérieures n’ont pas été faites dans un contexte entièrement francophone doit se soumettre à un test afin de démontrer qu’il possède une connaissance suffisante du français (oral et écrit) pour suivre le programme de son choix. S’ils résident hors Québec, les candidats visés doivent subir le Test de français international (TFI) de la firme Educational Testing Service (ETS) à l’endroit indiqué par le personnel d’ETS et dans les délais prescrits par l’Université. Chaque candidat doit réussir le test selon les conditions propres au programme auquel il veut être admis.

Le cas échéant et s’il est admis, le candidat se soumettra à l’UdeM aux épreuves supplémentaires requises pour suivre le programme de son choix (rédaction, entrevue orale). Le candidat dont les résultats auront révélé des lacunes pourra ou devra, selon les conditions de son programme, suivre des cours pour améliorer sa connaissance du français et ainsi favoriser ses chances de réussite à l’UdeM. Pour plus de détails sur le test d’aptitude linguistique, les seuils exigés par programmes et les délais prescrits, veuillez consulter le Centre de communication écrite.

.

Programmes de 2e et 3e cycles

Le doyen de la Faculté des études supérieures peut imposer un test de français au candidat dont la langue maternelle n’est pas le français ou dont les études antérieures n’ont pas été faites en français. Si, eu égard aux exigences du programme, le résultat à ce test est trop faible, le doyen peut refuser d’admettre le candidat ou autoriser son admission à la condition que celui-ci suive des cours de français et obtienne un résultat satisfaisant. Enfin, même si la connaissance de l’anglais n’est pas exigée, les étudiants qui ne peuvent lire dans cette langue s’exposent à des difficultés, étant donné le grand nombre d’ouvrages de référence en anglais.

À l’Université de Montréal, l’École de langues de la Faculté de l’éducation permanente offre des cours de français et d’anglais, de même qu’un certificat en français langue seconde ou étrangère, et le Centre de communication écrite offre quant à lui des activités de soutien linguistique aux étudiants admis (ateliers, centre d’aide en français, exercices d’apprentissage, de révision et d’autoformation, etc.).

 

Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.